16.8.05

Back to school

Perheen koululaiset aloittivat työnsä eilen. Ihanaa, kun saa taas olla yksin hiljaisessa huushollissa aamupäivät ja on yksi ruoanlaitto vähemmän.

Suomalaisena ei muuten osaa arvostaa sitä, miten meillä opetetaan kaikille lapsille käsitöitä koulussa. Jo minunkin kouluaikoina 1960-luvulla - ennen kuin useimmat teistä lukijoista olitte edes syntyneet - tytöillä ja pojilla oli yhteisiä käsityötunteja. Yhdessä väkerrettiin pannulappuja ja ommeltiin käsityöpussit. Entisajan opetusmetodit, tylsät työt vai täydellisen työn laadun vaatimusko lie taustalla, kun niin monet sanovat saaneensa traumoja koulun käsityötunneista? Tällaisen käsityksen ainakin saa, kun lukee ihmisten esittelyjä käsityöalan postituslistoilta ja blogeista. Alla englantilaisen opettajakokelaan käsitys Suomen käsityönopetuksen nykytilasta Simply Knitting -lehden lukijapalstalta.

The schools started yesterday in Finland, and I can enjoy the luxury of lonely, silent mornings at home without needing to cook two meals a day (the kids have their lunch at school).

As a Finn, you sometimes forget to appreciate the fact that all children are taught handicrafts at school in Finland. Already in the 1960's, when I went to school (that is, before most of you, dear readers, were even born!), girls and boys crocheted potholders together and sewed little bags for their handicraft projects. I don't know whether it's due to wrong teaching methods, boring projects or due to a demand of too high standards of quality that so many people remember these handicraft classes as traumatic experiences. That is the impression that one gets from reading people's descriptions on the handicraft-related mailing lists and blogs. Anyway, the basic techniques were learnt then.

This is what a British trainee teacher writes about the present day situation in Finland in Simply Knitting magazine, issue 4, 2005:

"A Finnish-ed project

I'm a trainee teacher and have just returned from a three-month exchange in Finland. I went to their universities and schools, and was amazed to see the amount of handicrafts that I saw being taught to children of all ages - knitting, crocheting and sewing.

My favourite scene was a class of 10- and 11-year-old boys knitting scarves for stuffed animals they'd just sewn!

Knitting and crocheting is done by all ages, yound and old, and wool is cheap and readily available everywhere. Boys like to knit snow hats with their own mark of originality(...)

S. Bernard, Manchester"

The most famous brand for snow hats made by boys is probably Outo ('weird').

Hier, c'était la rentrée à l'école en Finlande. Aah, les matins tranquils, seule dans la maison, sans avoir à préparer des repas pour les enfants (ils mangent à midi à l'école).

Ci-dessus, j'ai cité une Anglaise qui est venue faire un stage de trois mois en Finlande pour voir comment on y enseigne les travaux manuels à l'école.
Elle était étonnée de voir comment on enseigne des enfants de tous les âges à crocheter, tricoter et coudre. Ce qui l'a frappé le plus était de voir des garçons de 10-11 ans tricoter de petits foulards pour des nounours qui'ils avaient cousus eux-mêmes. Elle dit aussi que la laine n'est pas chère et qu'on peut la trouver facilement partout en Finlande (hmm...je ne suis pas tout à fait d'acord sur ce point...).

Déjà dans les années soixante, quand j'allais à l'école, les garçons et les filles ont crocheté et cousu ensemble. C'était pas le paradis, pourtant, car plusieures personnes ont des mémoires pénibles de ces cours, à en lire dans les descriptions des gens sur les listes de tricot ou dans leurs blogs. Peut-être que la méthode d'éducation n'était pas la bonne, ou les projets n'étaient pas suffisamment intéressants ou que l'on demandait une qualité de travail trop élevée pour l'âge de l'élève. De toute façon, les bases téchniques étaient apprises déjà là.

Si vous voulez voir un example de chapeaux de neige originaux faits par un jeune mec finlandais, allez voir
Outo ('bizarre').


1 kommentti:

Nathalie kirjoitti...

Bonjour, je découvre votre blog ! Je ne savais pas qu'on apprenait aux enfants à tricoter et crocheter à l'école ! Je trouve ça génial, mais effectivement, pour les personnes qui ne sont pas "manuels" ça ne doit pas laisser de très bons souvenirs...
Au plaisir de vous lire à nouveau,
Nathalie www.thali.canalblog.com

Lähetä kommentti